Les métiers à exercer après des études dans une école de droit

Que ce soit dans le secteur public ou privé, vous pouvez exercer différents métiers après une formation dans une école de droit. On en cite le métier d’avocat, de commissaire de police ou de juriste, mais ce ne sont pas les seuls. En effet, il existe encore d'autres carrières accessibles. Ci-après quelques-unes !

Une école de droit pour devenir agent de l’État

Permettant d’exercer en tant que juriste, juge, magistrat, greffier et autre, les formations proposées dans les établissements comme l’école de droit, aident aussi à devenir directeurs de prison, conseillers d’insertion, etc. Leurs principaux rôles consistent en effet à former des agents de l’État, à l’instar de ce que font l’École nationale des greffes ou celle de l’administration pénitentiaire.

L’université de droit pour exercer comme libéral

Après des études dans une université de droit, vous pouvez également travailler comme avocat, notaire ou huissier, des professions d’auxiliaires de la justice, également règlementées. L’exercice de ces activités se fait toutefois en libéral et leur rémunération provient des clients. Une fois la notoriété et le savoir-faire du professionnel reconnus par le grand public, les revenus peuvent être fructueux. Il en est de même pour les juristes d’entreprise ou pour les salariés qui sont aptes à s’occuper de la rédaction de contrats de travail et commerciaux grâce à leurs connaissances en droit des affaires, droit fiscal, etc.

D’autres métiers pour un diplômé en droit

Avec un diplôme en droit, vous pouvez également devenir fiscaliste, administrateur de biens ou gestionnaire de contrats d’assurance, des métiers que vous pouvez exercer aussi bien en libéral qu’en entreprise. Comme agent de la fonction publique, vous vous appuierez sur vos connaissances juridiques pour faire respecter la loi par les citoyens et les entreprises. C’est le cas pour les inspecteurs et contrôleurs des douanes et finances, les attachés d’administration et territoriaux…